REGARDE, ECOUTE ET VIS - Livre 8: Les Actes du Saint-Esprit

Grandes lignes: The Young Church and Paul. 24 sections. It has a picture book to go along with the recording.

Numéro de texte:425
Langue:French
Thème:Multiple themes; Holy Spirit
Audience:General
Style:Monolog
Genre:Bible Story
Compréhension:General
Objectif:Teaching
Citation biblique:Unknown
Statut:Approved

Ce texte est la directive de base pour la traduction et l'enregistrement dans des langues étrangères. Il devrait être adapté selon différentes cultures pour garder sa pertinence. Certains termes peuvent être ajoutés ou retirés pour parfaire le résultat.

Corps du texte

Image 1: Le Seigneur Jésus retourne au ciel

Image 1: Le Seigneur Jésus retourne au ciel

Actes 1:1-11

Marc, l’auteur de l'évangile de Marc, a parlé de tout ce que Jésus avait fait et enseigné et de tout ce que les hommes ont fait au Fils de Dieu en le rejetant et en le clouant sur la croix. Marc a aussi écrit les Actes des Apôtres. Là, il a parlé de Jésus, qui est monté au ciel, d'où il a envoyé le Saint-Esprit qui travaille maintenant en son nom dans les cœurs de ceux qui suivent Jésus, le Fils de Dieu.
Après sa mort sur la croix, Jésus est ressuscité le 3ième jour et est apparu durant 40 jours à ses disciples, appelés aussi apôtres, et à beaucoup d'autres croyants.
Il leur a dit de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre le baptême du Saint-Esprit, qui leur donnerait la puissance pour être des témoins du Seigneur jusqu'aux extrémités de la terre.
Après ces 40 jours, Jésus a été enlevé au ciel, pendant que ses disciples regardaient. Une nuée a dérobé Jésus de leurs yeux. Les disciples continuaient à regarder vers le ciel, et c’est alors que deux anges, en vêtements blancs, se présentèrent et dirent : Vous Galiléens, pourquoi restez-vous les yeux fixés vers le ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière dont vous l'avez vu s’en aller au ciel.
Les disciples sont rentrés à Jérusalem, et là ils ont persévéré dans la prière, avec des femmes et avec la mère de Jésus et ses frères. Jésus est maintenant au ciel, assis à la droite du Père, et là il intercède pour nous. 

Image 2: La venue du Saint-Esprit

Image 2: La venue du Saint-Esprit

Actes 2:1-12

Après les 40 jours, dont Jésus avait parlé, tous les amis de Jésus étaient ensemble dans un même lieu. On appelle ce jour le jour de la Pentecôte.
Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent violent qui a rempli toute la maison où ils étaient assis.
Des langues semblables à des flammes de feu qui se séparaient leur apparurent et se posèrent sur chacun d'eux.
Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et commencèrent à parler en d'autres langues, selon ce que l'Esprit leur donnait d'exprimer. Il y avait à Jérusalem des Juifs pieux venus de toutes les nations.. Ils entendirent le bruit et accoururent, et ils les entendirent parler leur propre langue. Ils étaient étonnés en entendant la langue des Parthes, des Mèdes, des Élamites et de beaucoup d'autres tribus et d'entendre parler des merveilles de Dieu. Ils étaient hors d'eux-mêmes et perplexes et se disaient les uns aux autres : Que veut dire cela ?
Mais d'autres se moquaient d'eux et disaient : Ils ont bu trop de vin.

Image 3: Pierre commence à prêcher

Image 3: Pierre commence à prêcher

Actes 2:14-41

Pierre, debout au milieu des 11 disciples, éleva alors sa voix et dit : Vous Juifs qui êtes venus à Jérusalem, sachez ceci et écoutez bien mes paroles : Ces gens ne sont pas ivres, car c'est seulement 9 heures du matin. Mais ce que vous voyez et entendez, c'est ce que le prophète Joël a annoncé il y a longtemps. Voilà ce qu'il a dit : Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et mes servantes je répandrai le Saint-Esprit ces jours-là …
Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
Israélites, écoutez ces paroles : Jésus de Nazareth, homme approuvé par Dieu devant vous par des miracles, des signes et des prodiges, a été livré selon le plan de Dieu et c'est vous qui l'avez fait mourir en le clouant à la croix par la main des païens.
Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, car la mort ne pouvait pas le retenir, et la Parole de Dieu l'avait déjà annoncé.
Ce Jésus, Dieu l'a ressuscité, nous en sommes tous témoins. Il a été élevé à la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit promis et il nous l'a envoyé, comme vous le voyez.
Sachez avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.
Ceux qui l'écoutaient avaient le cœur vivement touché, et ils dirent : Que devons-nous faire ? Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés. Pierre les exhortait encore avec beaucoup d'autres paroles, en disant : Sauvez-vous de cette génération perverse. Il y eut une foule d'environ 3000 personnes qui crurent et furent baptisés.

Image 4: La première église

Image 4: La première église

Actes 2:42-47

Ceux qui ont reçu et accepté les paroles de Pierre ont montré par le baptême qu'ils voulaient renoncer au monde et vivre pour Dieu. Ils se sont réunis pour étudier la Parole de Dieu, et les apôtres leur ont enseigné ce qu'ils avaient entendu de Jésus. Ils ont été en communion les uns avec les autres, ont pris le pain et le vin en se souvenant de la mort et de la résurrection de Jésus, et ils ont prié ensemble. La crainte de Dieu était en eux, et il se faisait beaucoup de miracles par les apôtres. Ceux qui avaient cru étaient ensemble et partageaient tout. Ils vendaient leurs possessions et partageaient selon les besoins de chacun. Ils étaient tous les jours au temple, servant Dieu et l'adorant avec simplicité de cœur. Ils avaient trouvé aussi la faveur de tout le peuple, et tous les jours, le Seigneur ajoutait à l'Église de nouvelles personnes qui étaient sauvées.
La vraie Église de Jésus-Christ, ce n'est pas un beau bâtiment ou une cathédrale, mais ce sont ceux qui ont cru au Seigneur Jésus, qui ont confessé et abandonné le péché et qui obéissent à Dieu en servant aussi les pauvres.

Image 5: Le pouvoir de guérir

Image 5: Le pouvoir de guérir

Actes 3:1-16

Un jour, Pierre et Jean se sont rendus au temple pour aller prier. On venait juste d'amener un homme boiteux de naissance à la porte du temple. On l'amenait là tous les jours pour le laisser mendier. En voyant Pierre et Jean, il leur demanda l'aumône. Pierre et Jean fixèrent les yeux sur lui et lui dirent : Regarde-nous. Il les observait s'attendant à recevoir quelque chose de leur part. Pierre lui dit : Je ne possède ni or, ni argent, mais ce que j'ai, je te le donne. Au nom de Jésus de Nazareth, lève-toi et marche. Pierre a alors saisi l'homme par la main droite et il l’a fait lever. Tout de suite, ses pieds et ses chevilles sont devenus fermes. Il s'est levé d'un bond et s'est mis à marcher. Il est entré dans le temple avec Pierre et Jean, en sautant et en louant Dieu. Les gens ayant vu l'infirme guéri étaient étonnés. Ils l'ont reconnu, comme celui qui était assis tous les jours à la porte pour mendier. Le mendiant guéri n'a pas quitté Pierre et Jean, et tout le peuple stupéfait est accouru vers eux. Pierre s'adressa à la foule et dit : Vous, Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de cela ? Pourquoi fixez-vous les regards sur nous, comme si c'était nous qui, par la puissance et la piété, avions fait marcher cet homme. Notre Dieu, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus que vous avez livré et renié devant Pilate qui avait voulu le relâcher. Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé à sa place un meurtrier. Vous avez fait mourir le Prince de la vie que Dieu a ressuscité d'entre les morts; nous en sommes témoins. C'est par la foi en son nom que son nom même a rendu fort cet homme que vous voyez et reconnaissez; c'est la foi en Jésus qui lui a donné la complète guérison. Et maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, ainsi que vos chefs. Mais Dieu a accompli ce qu'il a annoncé par tous les prophètes, c'est-à-dire les souffrances de son Fils Jésus Christ.
Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés.

Image 6: Ananias et Saphira

Image 6: Ananias et Saphira

Actes 5:1-11

Nous avons vu que ceux qui croyaient en Jésus vendaient leurs possessions et habitaient ensemble dans la communion fraternelle. Un homme a vendu son champ et il en a apporté l'argent qu'il a déposé aux pieds des disciples. Un autre homme, appelé Ananias, et sa femme Saphira, ont voulu faire la même chose, mais avant d'apporter l'argent, ils ont décidé d'en garder une partie et de faire semblant de donner tout le prix de la vente. Ananias a apporté l'argent aux apôtres, mais Pierre, par l'Esprit de Dieu, a su qu'Ananias mentait et il lui a dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point de mentir à l'Esprit-Saint et de retenir une partie du prix de ton champ ? Lorsque tu possédais ton champ, n'était-il pas à toi ? Et quand tu l'as vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition ? Comment as-tu mis en ton cœur une telle action ? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. Quand Ananias a entendu ces paroles, il est tombé par terre, mort. Tout le monde a été saisi d'une grande crainte. Des jeunes gens ont emporté Ananias pour l'enterrer. Environ trois heures plus tard, Saphira, sa femme est arrivée. Elle ne savait pas ce qui était arrivé à son mari. Pierre lui dit : Dis-moi, est-ce à tel prix que vous avez vendu le champ ? Elle répondit : Oui, c'est à ce prix-là. Alors Pierre lui dit : Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur ? Voici : Ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, ils t'emporteront. Aussitôt, Saphira est tombée morte aux pieds de Pierre. En entrant, les jeunes gens la trouvèrent morte, ils l'ont enterrée auprès de son mari. Une grande crainte a saisi toute l'église et ceux qui avaient appris ces choses. Ne vous laissez pas tenter par l'orgueil et réfléchissez au fait qu'on peut tromper les hommes, mais pas Dieu. Et vous, les femmes qui écoutez, ne soyez pas d'accord avec votre mari s'il veut faire quelque chose de mal. Même vis-à-vis du gouvernement, la Bible nous dit : Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes. Dieu amènera tous nos actes en jugement.

Image 7: Etienne fidèle jusqu'à la mort

Image 7: Etienne fidèle jusqu'à la mort

Actes 6:5 - 8:3

Etienne, que vous voyez ici, en train d'être lapidé, avait été choisi par les apôtres de Jésus-Christ pour aider et assister les pauvres parmi les chrétiens. Etienne était un homme plein de foi, de sagesse et de l’Esprit Saint. Par la puissance du Saint-Esprit, il a fait de grands miracles parmi les gens. Quelques-uns des ennemis des chrétiens se sont mis à discuter avec Etienne, mais ils ne pouvaient pas résister à la sagesse et à l'Esprit par lequel il parlait.
Ils ont donc cherché et payé de faux témoins qui ont dit : Nous avons entendu Etienne proférer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. Ils ont aussi excité la foule, les anciens et les scribes et ils ont saisi Etienne de force pour l'amener au jugement. Au milieu des accusations, les gens ont regardé Etienne, et son visage était comme celui d'un ange.
Dans sa défense, Etienne leur a raconté toute l'histoire de son peuple. Il a parlé d'Abraham, d'Isaac, de Jacob, de Joseph, puis sur Moïse qui avait libéré le peuple juif de l'Egypte. Il a aussi expliqué comment les gens de l’époque s’étaient soulevés contre lui et n’avaient pas cru en Dieu et avaient désobéi et adoré des idoles.
Etienne a accusé ses accusateurs de se rebeller contre Dieu en s'opposant au Saint-Esprit, comme leurs pères l'avaient fait. Il les accusa aussi d'avoir mis à mort le Fils de Dieu, Jésus Christ, le Juste les accusant d’être des meurtriers, des désobéissants qui n’écoutent pas la Parole de Dieu. En entendant ces paroles, ils étaient furieux et grinçaient des dents contre Etienne.
Mais lui, plein du Saint-Esprit, regarda vers le ciel et vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Il leur dit : Voici, je vois les cieux ouverts et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu.
Ses ennemis crièrent alors d'une voix forte, en se bouchant les oreilles, en se précipitant tous ensemble sur lui, le chassant hors de la ville et le lapidèrent. En mourant, Étienne a prié en disant : Seigneur Jésus, reçois mon esprit. Il s'est encore mis genoux et dit :
Seigneur, ne les charge pas de ce péché. Après cela, il s'endormit.
Si aujourd'hui nous témoignons de notre Seigneur Jésus, nous pouvons subir le même rejet qu’Etienne.. Ils sont nombreux les ennemis de Jésus qui font l'œuvre de Satan. A travers le monde, des milliers de chrétiens sont mis à mort à cause de leur témoignage. Mais la Bible nous encourage. Elle nous dit : Ne craignez pas ceux qui peuvent tuer le corps, mais craignez Dieu seul, en étant fidèles jusqu’à la mort.. Satan aura sa place en enfer Soyons fidèles jusqu'à la mort, et nous recevrons la couronne de vie.

Image 8: L'eunuque Éthiopien

Image 8: L'eunuque Éthiopien

Actes 8:4-8, 26-40

Après la mort d'Etienne, les ennemis de Jésus ont commencé à persécuter l'Église à Jérusalem, et tous, excepté les apôtres, ont dû s'enfuir de la ville.
Saul, un pharisien qui, plus tard, s'est converti et est devenu l'apôtre Paul, avait aussi approuvé le meurtre d'Etienne.
Saul a ravagé l'église; il pénétrait dans les maisons des chrétiens et faisait jeter hommes et femmes en prison.
Ceux que la persécution avait dispersés allaient de lieu en lieu en annonçant partout la bonne nouvelle de Jésus.
Philippe, un des diacres, était descendu dans une ville des Samaritains pour y prêcher Christ. Les foules s'attachaient à ce que disait Philippe quand ils ont vu les miracles qu'il faisait. En effet, beaucoup furent libérés de leurs démons, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris.
Un magicien, du nom de Simon qui était très célèbre et considéré comme la puissance d’un dieu, avait de nombreux adeptes comme disciples.
Mais ces gens ont cru en Jésus et se sont fait baptiser. Même Simon, le magicien, a cru et s’est fait baptiser, Il ne quittait plus Philippe et voyait avec étonnement les signes et les miracles qui se faisaient. Les apôtres Pierre et Jean sont venus en Samarie et ont prié pour les croyants, pour qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. Ils leurs imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. Sur leur chemin de retour à Jérusalem, ils ont évangélisé plusieurs villages de Samaritains. Un jour, un ange du Seigneur à dit à Philippe : Va sur le chemin désertique entre Jérusalem et Gaza. Il obéit, et là, il a rencontré un Éthiopien, haut fonctionnaire de la reine, surintendant de ses trésors. Il était venu à Jérusalem pour adorer, et il était sur son chemin de retour. Il était assis dans son char et lisait le prophète Esaïe. L'Esprit de Dieu dit à Philippe : Avance et rejoins ce char. Philippe accourut et entendit l'Éthiopien qui lisait dans Esaïe : Il a été amené comme une brebis à l'abattoir, et comme un agneau muet devant celui qui le tond, il n'a pas ouvert sa bouche.
Philippe dit à l'Éthiopien : Comprends-tu ce que tu lis ? Il répondit : Comment le puis-je sans que personne ne me guide? Il invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui. L'Éthiopien demanda à Philippe : Dis-moi, de qui le prophète dit-il cela ? De lui-même ou de quelqu'un d'autre ? Alors Philippe, en commençant par ce texte, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. En continuant leur route, ils arrivèrent à un point d'eau. L'eunuque lui dit : Voici de l'eau, qu'est-ce qui m'empêche d'être baptisé ?
Philippe lui dit : Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L'eunuque répondit : Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.
Il ordonna d'arrêter le char, et les deux descendirent dans l'eau, et Philippe le baptisa. Alors, Philippe fut enlevé par l'Esprit de Dieu, et l'Éthiopien ne le vit plus. Mais il poursuivit la route tout joyeux Philippe fut trouvé à Azot, et il évangélisa toutes les villes jusqu'à son arrivée à Césarée.

Image 9: La vision de Pierre

Image 9: La vision de Pierre

Actes 10:9-16

Sur cette image, nous voyons Pierre en train de prier. Il avait faim et demandait de la nourriture. Pendant qu'on la lui préparait, il a eu une vision. Il a vu le ciel ouvert et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s'abaissait vers la terre. Dans la nappe se trouvaient tous les animaux de la terre et les oiseaux du ciel. Certains de ces animaux étaient considérés impurs par les Juifs et donc ils ne pouvaient pas en manger. Une voix dit à Pierre : Lève-toi, Pierre, tue et mange. Pierre a répondu : Non Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de souillé, ni d'impur. Une deuxième fois, la voix s'est fait entendre à Pierre : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. Ceci arriva jusqu'à trois fois, et aussitôt après, l'objet fut enlevé au ciel. Tandis que Pierre était perplexe sur le sens de la vision, voici que trois hommes envoyés par Corneille, un officier romain, sont arrivés. L'Esprit de Dieu a dit à Pierre : Voici trois hommes qui te cherchent. Pars avec eux sans hésiter, car c'est moi qui les ai envoyés. Pierre les fit entrer et les logea, et le lendemain il partit avec eux, accompagné de quelques frères.

Image 10: Conversion de Corneille

Image 10: Conversion de Corneille

Actes 10:1-8, 17-48

Voici Corneille, centenier de l'armée romaine. Le centenier est un officier qui commande cent hommes. Corneille n'était pas Juif, il était Romain. Il était pieux, c'est-à-dire qu'il aimait et craignait le vrai Dieu, le Créateur des cieux et de la terre, et il priait. Corneille avait vu un ange qui lui avait dit d'envoyer chercher Pierre. Et voici Pierre qui est arrivé avec ses compagnons. Normalement, un Juif n'avait pas le droit d'entrer dans la maison d'un non-Juif, cela le rendrait impur. Dès ce moment, Pierre a commencé à comprendre la vision qu'il avait eue. Il a compris qu'il ne devait pas considérer un homme comme impur, quand Dieu le déclare pur. Corneille s'est agenouillé devant Pierre. Mais Pierre l'a relevé et lui dit : Moi aussi, je suis un homme. En parlant ensemble, Pierre et Corneille entrèrent dans la maison où beaucoup de personnes étaient réunies. Pierre a dit : Vous savez qu'il est interdit à un juif de se lier avec un étranger, mais Dieu m'a montré qu'il ne fait pas de différence entre les Juifs et les gens des autres nations.
C'est pourquoi, quand vous m'avez envoyé chercher, je suis venu sans faire d'objection. Je vous demande donc pour quelle raison vous m'avez fait venir. Alors Corneille lui raconta que quatre jours plus tôt il était en prière et un homme en habits éclatants lui avait dit : Corneille, ta prière a été exaucée. Envoie chercher Simon, qu'on appelle Pierre. J'ai fait cela, et nous voilà donc tous devant Dieu, pour entendre tout ce qui t'a été ordonné par le Seigneur.
Pierre ouvrit alors la bouche et dit : En vérité, je comprends que pour Dieu il n'y a pas de considération de personne, mais en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.
Il a envoyé la Parole aux fils d'Israël en leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus-Christ. C'est lui le Seigneur de tous.
Vous savez ce qui est arrivé en Galilée et en Juda, comment Jésus a guéri les malades et délivré des démoniaques. Nous sommes témoins de tout cela. Les gens l'ont fait mourir en le crucifiant. Mais Dieu l'a ressuscité des morts le troisième jour et s'est manifesté à nous. Il nous a commandé de prêcher au peuple et d'attester qu'il a été lui-même désigné par Dieu comme juge des vivants et des morts. Tous les prophètes témoignent de lui que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.
A ce moment-là, le Saint-Esprit est tombé sur tous ceux qui écoutaient la Parole. Les juifs venus avec Pierre étaient étonnés que les païens aient aussi reçu l'Esprit. Pierre a repris : Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit ? Il ordonna donc de les baptiser au nom de Jésus-Christ.
Puis ils lui ont demandé de rester quelques jours avec eux.

Image 11: Pierre délivré de la prison

Image 11: Pierre délivré de la prison

Actes 12:1-11

Le roi Hérode a commencé à persécuter quelques membres de l'église et il a fait mourir l'apôtre Jacques, le frère de Jean. Voyant que cela était agréable aux juifs, il a fait aussi arrêter Pierre. Il l'a jeté en prison et l'a fait garder par quatre équipes de 4 soldats, ayant l’intention de faire son procès le lendemain. Mais l'église pria Dieu pour lui sans arrêt. Cette nuit-là, Pierre dormait entre deux soldats, lié par des chaînes. D'autres sentinelles se trouvaient devant la porte de la prison. Tout à coup, un ange du Seigneur apparut, et une lumière brilla dans la cellule. L'ange a réveillé Pierre en le frappant au côté. Puis il lui dit : Lève-toi promptement. Les chaînes tombèrent de ses mains. L'ange lui a dit de s'habiller, de mettre sa ceinture et d'attacher ses sandales. Pierre suivit l'ange. Il ne savait pas que c'était la réalité, mais il pensait avoir une vision. Après avoir franchi la première et la deuxième garde, ils sont arrivés à la porte de fer qui mène à la ville. Elle s'ouvrit d'elle-même, et ils s'avancèrent dans une rue. Aussitôt l'ange le quitta. Pierre, revenu à lui-même, dit : Maintenant je sais vraiment que le Seigneur a envoyé son ange, et il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif avait l'intention de me faire.

Image 12: La puissance de la prière

Image 12: La puissance de la prière

Actes 12:12-19

En sortant de la prison, Pierre a réfléchi et il s'est rendu à la maison de Marie, la mère de Jean, où des gens s'étaient réunis et priaient. Pierre frappa à la porte d'entrée. Une servante du nom de Rhode s'est approchée pour écouter. Elle a reconnu la voix de Pierre, et dans sa joie, elle a couru annoncer aux autres que Pierre était là. Ils lui dirent : Tu es folle. Mais elle a affirmé qu’il en était ainsi. Ils ont dit : C'est son ange. Mais Pierre continuait à frapper. Finalement, les gens ouvrirent et furent étonnés de voir Pierre devant eux. De la main, il leur fit signe de se taire, et il leur raconta comment le Seigneur l'avait fait sortir de la prison. Il leur a dit d'informer Jacques et les frères.
Puis il sortit et s’en alla dans un autre lieu.
Le lendemain matin,, l'agitation était grande parmi les soldats. Où était Pierre ? Hérode l'a fait chercher et ne le trouva pas. Il a alors fait tuer les soldats.
Puis, Hérode est descendu dans la ville de Césarée et y a fait un discours, revêtu des habits royaux. Pour le flatter, les gens ont crié après son discours : Voix d'un dieu et non d'un homme.
A l'instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et rongé par les vers, il expira. Cependant, la Parole du Seigneur se répandait et progressait. Dieu nous dit de toujours prier et de lui faire connaître nos requêtes. Mais dans nos prières, nous devrions toujours aussi ajouter : Si cela est ta volonté. Dieu a délivré des serviteurs miraculeusement, comme Daniel de la fosse aux lions et ses trois amis de la fournaise ardente et comme Pierre de la prison. Mais d'autres ont subi la persécution, la prison, des tortures et ils sont morts de la main de leurs ennemis. Dieu peut aussi punir très subitement des malfaiteurs comme Hérode, mais d'autres malfaiteurs seront jugés seulement au dernier jugement devant le trône de Dieu. La délivrance et le jugement appartiennent à Dieu. Il ne fait jamais de faute. Confions-nous en lui, et soyons prêts à rester fidèles jusqu'à la mort.

Image 13: La conversion de Paul

Image 13: La conversion de Paul

Actes 9:1-9

Sur les images suivantes, nous allons voir la vie d'un homme appelé Paul. C'est lui qui avait gardé les vêtements des témoins qui ont condamné et tué Etienne. On l'appelait aussi Saul. Il haïssait les chrétiens et demandait des lettres qui l’autorisaient à mettre en prison même des chrétiens de la ville de Damas en Syrie. Alors qu’ il était en chemin, il a vu une lumière venant du ciel et qui brillait très fort autour de lui. Il est tombé par terre et a entendu une voix qui lui disait : Saul ! Saul ! Pourquoi me persécutes-tu ? Saul répondit : Qui es-tu Seigneur ? Et le Seigneur lui dit : Moi, je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de tenir contre tes adversaires. Tout tremblant et stupéfait, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Le Seigneur lui dit : Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. Les hommes qui étaient en chemin avec Saul entendirent la voix, mais ils n'ont vu personne. Saul se releva de terre, mais malgré ses yeux ouverts, il ne voyait rien. On l'a donc pris par la main pour le conduire à Damas. Saul resta trois jours sans voir ; il ne mangea pas et ne but pas non plus. Dans la ville de Damas, il y avait un disciple du nom d'Ananias. Le Seigneur lui a dit dans une vision : Ananias, lève-toi, va dans la rue appelée la droite, et cherche dans la maison de Judas un nommé Saul de Tarse, car il prie et il a vu un homme du nom d'Ananias qui entrait et lui imposait les mains, afin qu'il recouvre la vue. Ananias répondit : Seigneur, j'ai entendu dire par beaucoup combien de mal cet homme a fait à tes saints dans Jérusalem et il a ici le pouvoir de lier tous ceux qui invoquent ton nom. Mais le Seigneur lui dit : Va, car cet homme est pour moi un instrument de choix, afin de porter mon nom devant les nations et les rois et devant les fils d'Israël, et je lui montrerai combien il faudra qu'il souffre pour mon nom. Si vous êtes aujourd'hui un ennemi de ceux qui suivent le Seigneur Jésus et si vous êtes prêts à même aller les tuer, Dieu peut aussi vous changer complètement, et vous proclamerez ce que vous aviez combattu.

Image 14: La transformation de Paul

Image 14: La transformation de Paul

Actes 9:10-20

Ananias a obéi à Dieu, et quand il est arrivé dans la maison où Paul logeait, il lui a imposé les mains et lui dit : Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli d'Esprit Saint.
Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se leva et fut baptisé, et après avoir pris de la nourriture, il retrouva ses forces.
Il est resté quelques jours avec les chrétiens qui étaient à Damas.
Aussitôt, Paul s'est mis à prêcher Jésus dans les synagogues, en disant qu'il était le Fils de Dieu. Tous ceux qui l'ont entendu étaient dans l'étonnement et disaient : N'est-ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent le nom de Jésus, et n'est-il pas venu ici pour les amener à Jérusalem pour être jugés ?
Mais Paul se fortifiait intérieurement de plus en plus et confondait les Juifs qui habitaient Damas, en démontrant que Jésus est le Christ.
Après un certain temps, les Juifs se concertèrent pour faire mourir Paul. Ils surveillaient même les portes de la ville jour et nuit. Le complot fut connu de Paul, et de nuit, les disciples le prirent et le descendirent le long de la muraille, dans une corbeille. Paul alla à Jérusalem et voulait se joindre aux disciples. Mais tous le craignaient, ne croyant pas qu'il était un des leurs. Barnabas l'a alors amené chez les apôtres en leur racontant tout ce qui était arrivé à Paul et comment il avait témoigné de Jésus. Il allait et venait donc avec les chrétiens et parlait ouvertement à tous. Mais les ennemis de Jésus voulaient le tuer; et les disciples ont fait partir Paul à Tarse, son lieu de naissance.
Si nous nous convertissons et suivons le Seigneur Jésus, les gens pourront peut-être nous persécuter et même essayer de nous tuer. Mais si nous connaissons Jésus personnellement, nous n'aurons jamais envie de l'abandonner ni de reculer en arrière. Il est la lumière, la vie, et il vaut la peine de le suivre.

Image 15: Paul et Barnabas envoyé en mission

Image 15: Paul et Barnabas envoyé en mission

Actes 13:1-3

Dans une autre ville, à Antioche, les croyants ont commencé une nouvelle église. Paul, avec beaucoup d'autres, a enseigné les croyants. Un jour, pendant que les croyants célébraient le culte du Seigneur et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit leur dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors après avoir jeûné et prié, les responsables imposèrent les mains à ces deux hommes et les laissèrent partir. Tous ceux qui apportent la bonne nouvelle de Jésus-Christ sont appelés missionnaires. Si nous croyons au Seigneur Jésus et que nous expliquons aux autres comment ils peuvent être sauvés, nous sommes aussi des missionnaires. Aujourd'hui, Dieu appelle encore des gens dans nos églises pour être des missionnaires, des porteurs de la bonne nouvelle. Souvent, les missionnaires vont loin de chez eux et leur église doit s'engager à prier pour eux. L'église qui les envoie doit donner ce qui est nécessaire pour leurs besoins. En imposant les mains aux missionnaires, on montre qu'on est responsable avec eux et qu'on est à leur côté par la prière et le soutien nécessaire.

Image 16: Le message missionnaire

Image 16: Le message missionnaire

Actes 13:4-52

Paul et Barnabas sont partis et sont allés visiter de nombreuses villes. Ils se sont rendus dans les lieux de culte des Juifs, la synagogue. Là, ils ont rencontré beaucoup de gens craignant Dieu. Paul les a enseignés en leur disant : Le Dieu de ce peuple d'Israël a choisi nos pères et les a fait se multiplier en Egypte, puis il les en fit sortir par son bras puissant. Il les a supportés durant 40 ans au désert, et ensuite il les a aidé à exterminer les nations païennes en Canaan et leur a donné leur pays comme possession. Après cela, Dieu leur a donné des juges jusqu'au prophète Samuel. Puis ils ont demandé un roi, et Dieu leur donna Saül durant 40 ans, mais ensuite, il l'écarta et mit à sa place David … un homme selon le cœur de Dieu
C'est de sa descendance que Dieu, selon sa promesse, a fait naître Jésus comme Sauveur pour Israël. Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance et avait témoigné que le Messie, Jésus, viendrait après lui.
Paul a insisté sur le fait que cette parole du salut a été envoyée à ceux qui étaient présents. Mais les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnus Jésus et ont accompli les paroles de leurs prophètes. Sans trouver aucune faute en lui, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir. Ils ont accompli tout ce que Dieu avait dit, mais Dieu a ressuscité Jésus d'entre les morts.
Paul leur dit alors : Vous donc, frères, sachez-le bien : Par Jésus, le pardon des péchés vous est annoncé, et en lui quiconque croit est justifié de tout ce dont vous ne pourriez être justifiés par la loi de Moïse.
Beaucoup écoutèrent et acceptèrent cette parole, mais par la suite, les Juifs étaient remplis de jalousie et ont contredit avec des blasphèmes ce que disait Paul. Paul et Barnabas leur dirent ouvertement : C'est à vous d'abord que la Parole de Dieu devait être annoncée, mais puisque vous la repoussez et que vous ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, nous nous tournons vers les païens.
Les païens se réjouissaient et glorifiaient le Seigneur. Les Juifs soulevèrent une persécution contre Paul et Barnabas et les chassèrent de leur territoire. Mais les disciples étaient remplis de joie et d'Esprit Saint.

Image 17: Dieu guide Paul

Image 17: Dieu guide Paul

Actes 16:5-10

De nouvelles églises fortes se sont formées après que Paul ait prêché dans les villes. Quelques années plus tard, Paul a visité de nouveau ces églises. Il a emmené avec lui un homme appelé Silas, et à Lystre, ils ont pris un jeune appelé Timothée qui avait une mère juive et un père Grec. Ils ont partout fait connaître les décisions des apôtres concernant les païens, qui se sont convertis à Jésus. Ceux-ci n'étaient pas obligés de se faire circoncire, mais ils devaient s'abstenir des souillures des idoles, de la prostitution, des animaux étouffés et ne pas boire ou manger du sang. Le Saint Esprit a empêché Paul et ses compagnons d'annoncer la Parole de Dieu dans l'Asie, et ils ont traversé la Phrygie, la Galatie, la Mysie et ont essayé d'aller en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit point. Paul s'est laissé conduire par Dieu, car il savait que sans Sa présence, il ne pouvait rien faire.
Une nuit, Paul a eu une vision. Il a vu un Macédonien debout qui l'a supplié de venir en Macédoine et de les secourir. Paul a conclu que Dieu les appelait pour y annoncer l'évangile, et aussitôt ils ont cherché un bateau qui les a amenés à Philippes, la capitale de la Macédoine. Quelquefois, Dieu envoie ses messages par un rêve ou par une vision. Mais faisons attention, car le diable aussi veut nous influencer par ses mensonges. Il nous faut avant tout connaître la Parole de Dieu, et elle dit que 2 ou 3 témoins sont nécessaires pour confirmer une chose. Nous devons rejeter les rêves et les visions qui sont contraires à la Bible. Ce que Dieu dit se confirme et s'accomplit. Les serviteurs de Dieu sont appelés à annoncer la Parole de Dieu et non pas leurs visions et leurs rêves. Rejetons de tels séducteurs.

Image 18: Paul et Silas ont des problèmes

Image 18: Paul et Silas ont des problèmes

Actes 16:11-35

Le jour du sabbat, Paul et ses compagnons sont allés au bord de la rivière, pensant que c'était un lieu de prière. Plusieurs femmes y étaient réunies; dont l'une s'appelait Lydie. Celle-ci écoutait attentivement et le Seigneur lui ouvrit le cœur, et elle s'attacha à ce que disait Paul. Elle et toute sa famille se sont fait baptiser, et elle les pressa d’ accepter de loger chez elle.
En allant au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de serpent, les suivait et criait : Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, ils vous annoncent la voie du salut. Par sa divination, elle procurait beaucoup d'argent à ses maîtres.
Durant plusieurs jours, elle suivait Paul. Alors Paul, fatigué d'entendre les paroles de la servante, se retourna et dit à l'esprit : Je t'ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d'elle. Et il sortit à l'heure même. Les maîtres de la servante, voyant disparaître leur profit, saisirent Paul et Silas et les amenèrent aux juges, disant : Ces hommes troublent notre ville. Ce sont des Juifs qui proclament des choses qui ne nous sont pas permises à nous les Romains.
La foule se souleva, leur arrachèrent les vêtements, les battirent avec des verges et les jetèrent en prison. On leur mit des chaînes aux pieds. Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges à Dieu, et les prisonniers les écoutaient. Tout à coup il y eût un grand tremblement de terre. Toutes les portes s'ouvrirent et les chaînes des prisonniers tombèrent. Le geôlier se réveilla, pensa que tous les prisonniers avaient fui, et il voulait se tuer avec son épée.
Mais Paul cria d'une voix forte : Ne te fais aucun mal; nous sommes tous ici. Le geôlier demanda de la lumière et tomba tout tremblant devant Paul et Silas. Il les mena dehors et dit : Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? Ils répondirent : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta famille. Ils lui annoncèrent la Parole du Seigneur ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison.
Le geôlier lava leurs plaies, et puis il fut baptisé, lui et tous les siens. Il leur offrit à manger et se réjouit avec toute sa famille d'avoir cru en Dieu. Le jour après, les autorités de la ville ont voulu relâcher Paul et Silas, mais Paul a dit : Après nous avoir fait battre publiquement et sans jugement, nous qui sommes Romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous mettraient dehors secrètement ? Non pas ! Qu'ils viennent eux-mêmes nous libérer. Les autorités vinrent donc les apaiser et les libérèrent en les priant de quitter la ville.
Paul et Silas ont encore exhorté Lydie et les frères, puis ils sont partis.

Image 19: L'apôtre Paul à Athènes

Image 19: L'apôtre Paul à Athènes

Actes 17:1-34

Paul et Silas ont traversé plusieurs villes et y ont prêché que Jésus avait dû souffrir et qu’il était ressuscité d'entre les morts. A Thessalonique, quelques Juifs ont accepté le message et une grande multitude de Grecs, et plusieurs femmes parmi les plus nobles. Des Juifs jaloux ont pris quelques vauriens et ont fait un tumulte dans la ville. Ils n'ont pas trouvé Paul et Silas, mais ont traîné plusieurs chrétiens devant les juges en criant : Ceux-ci qui ont bouleversé le monde entier sont aussi venus ici. Les frères ont fait partir Paul et Silas dans la nuit et ils sont arrivés à Bérée où les gens ont reçu avec empressement la Parole, en examinant chaque jour si ce qu'ils disaient était exact. Beaucoup d'entre eux crurent. Mais les Juifs de Thessalonique sont aussi venus à Bérée pour soulever la foule. Les frères ont fait partir Paul, mais Silas et Timothée sont restés. Quelques-uns ont accompagné Paul jusqu'à Athènes, la capitale de la Grèce.
En se promenant dans la ville, Paul était très troublé en voyant qu'elle était complètement vouée aux idoles. Paul s'est entretenu avec les Juifs et ceux qui craignaient Dieu à la synagogue, et chaque jour sur la place publique, avec ceux qu'il rencontrait. Quelques philosophes ont parlé avec lui, en disant :
Que veut dire ce discoureur ? D'autres disaient : Il semble être un prédicateur de divinités étrangères. Ils l'ont donc pris avec eux sur une place de divinités en lui disant ; Pourrions-nous savoir quel est ce nouvel enseignement dont tu parles ? Tous les Athéniens passaient leur temps à dire ou à écouter de nouvelles choses. Paul leur dit : Athéniens, je vois que vous êtes extrêmement religieux. J'ai vu beaucoup d'idoles, et même un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu. Ce que vous adorez sans le connaître, je vous l'annonce.
Dieu, le Créateur de tout, n'habite pas dans des temples et ne veut pas être servi par des mains d'hommes, comme s'il avait besoin de quelque chose. Il a fait les nations à partir d'un seul homme et a fixé leur temps, pour qu'ils cherchent Dieu en tâtonnant. Mais, il n'est pas loin de nous. Dieu n'est pas semblable à de l'or, de l'argent, de la pierre, sculpté et représenté comme une idole. Dieu a fixé un jour où il va juger le monde, et il appelle tous les hommes à se repentir. Comme preuve que cela arrivera, Dieu a ressuscité Jésus d'entre les morts. Lorsqu'ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, d'autres dirent : Nous t'entendrons là-dessus une autre fois. Mais quelques-uns s'attachèrent à Paul et crurent.

Image 20: Paul à Corinthe

Image 20: Paul à Corinthe

Actes 18:1-17

Après être parti d'Athènes, Paul est arrivé à Corinthe. Là, il trouva un Juif du nom d'Aquilas avec sa femme Priscille, qui avaient été chassés de Rome par l'empereur Claude, parce qu'ils étaient chrétiens. Paul se lia avec eux, et comme ils étaient tous les deux des faiseurs de tentes, il resta avec eux, et ils travaillaient ensemble. Chaque sabbat, Paul avait des entretiens avec les Juifs et les Grecs. Après que Silas et Timothée l'aient rejoint, Paul s'est consacré entièrement à l’enseignement de la Parole, et il confirmait aux Juifs que Jésus est le Christ.
Mais les Juifs se sont opposés à lui avec des blasphèmes. Alors Paul a secoué ses vêtements et leur dit : Que votre sang retombe sur votre tête ! J'en suis pur et, dès maintenant, j'irai vers les païens.
Malgré l'opposition, le chef de la synagogue crut au Seigneur avec toute sa famille, et beaucoup de Corinthiens crurent et furent baptisés.
Une nuit, le Seigneur dit à Paul : Sois sans crainte, mais parle et ne te tais pas, car moi, je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal, parce que j'ai un peuple nombreux dans cette ville.
Durant une année et demie il enseigna la Parole de Dieu. Les ennemis juifs se soulevèrent alors et le menèrent devant le tribunal, l'accusant de séduire les gens à rendre un culte à Dieu, ce qui était contraire à la loi.
Quand Paul voulut ouvrir sa bouche, Gallion, le juge, dit aux Juifs : s'il s'agissait de quelque injustice ou d'un crime, je vous écouterai, vous, Juifs. Mais s'il s'agit de votre propre loi, je ne veux pas en être le juge. Et il les renvoya du tribunal. Tous ont alors pris Sosthène, le chef de la synagogue, et l'ont frappé devant le tribunal.
Dieu peut aussi utiliser des autorités païennes pour délivrer des chrétiens accusés.

Image 21: Paul arrête à Jérusalem

Image 21: Paul arrête à Jérusalem

Actes 21:1 - 22:24

Paul a continué à voyager et à visiter beaucoup d'églises. Partout, il a encouragé les croyants pour qu'ils continuent à suivre le Seigneur Jésus. Paul avait décidé d'aller à Jérusalem pour la Pentecôte. Dans toutes les villes où Paul a passé, Le Saint-Esprit l'a averti qu'il serait emprisonné et qu'il aurait des tribulations. Mais il était prêt à donner sa vie à Jérusalem. Paul a aussi averti les églises de s'attacher au bon enseignement, car il y aura même du milieu des chrétiens des faux docteurs qui séduiront beaucoup.
7 jours après son arrivée à Jérusalem, des Juifs de l'Asie l'ont vu au temple, et ils ont soulevé la foule en criant : Israélites, au secours. Voici l'homme qui enseigne partout des choses contre notre peuple, la loi et contre le temple. Il a même introduit des païens dans le temple. Ils ont saisi Paul, l'ont traîné hors du temple et en ont fermé les portes. Ils cherchaient à le tuer, et apprenant cela, le chef des soldats romains est arrivé avec ses soldats. Les gens ont alors cessé de frapper Paul, et les soldats l'ont lié avec deux chaînes. Il y avait le chaos complet et tout le monde a crié. Les soldats ont même porté Paul à cause de la foule violente qui criait : A mort !
Avant d'être introduit dans la forteresse, Paul dit au chef : m'est-il permis de dire quelque chose ? Il le lui permit, et Paul fit un signe de la main. Il se fit un grand silence, et quand il parla dans la langue du peuple, le silence devint encore plus grand. Il leur dit qu'il avait été élevé à Jérusalem, enseigné par Gamaliel dans les lois de Dieu, qu'il était zélé pour Dieu et qu'il persécutait les chrétiens. Puis il leur a raconté comment le Seigneur lui était apparu et comment il s'était converti. Plus tard, à Jérusalem, le Seigneur lui avait dit de s'enfuir, car les gens ne recevraient pas son message. Jésus lui avait dit : Va, car je t'enverrai au loin vers les païens. Chaque fois que les Juifs ont reçu des reproches et que Dieu disait du bien des païens, les Juifs ont réagi brutalement. Ils se croyaient les seuls justes sur la terre et persécutaient ceux qui osaient les critiquer. Les gens ont écouté Paul jusqu'à cette parole. Puis ils ont crié : A mort un tel homme. Ils jetèrent leurs habits et lancèrent de la poussière dans l'air. Dieu a protégé Paul, et dans les procès qui ont suivi, il a eu la possibilité de témoigner de Jésus aux plus grands chefs religieux de son pays. Le Seigneur le fortifia pendant la nuit, en lui disant : Il faut que tu témoignes de moi aussi à Rome.

Image 22: Paul devant les juges et devant le roi

Image 22: Paul devant les juges et devant le roi

Actes 25:1 - 26:32

Plus de 40 Juifs ont organisé un complot contre Paul et ont juré de ne plus manger ni boire avant de l'avoir tué. Le fils de la sœur de Paul a entendu cela et est allé avertir Paul, et le jeune fut conduit chez le juge, qui l'écouta et lui recommanda de ne rien dire à personne. Puis le juge a appelé deux chefs de soldats avec 200 soldats, en plus 70 cavaliers et 200 lanciers et leur a commandé de transporter en sécurité Paul à Césarée chez le gouverneur Félix. Puis les chefs religieux sont descendus chez Félix pour attaquer Paul. Celui-ci se défendait et donnait témoignage de sa foi en Jésus-Christ. Félix renvoya les chefs et leur dit qu'il reverrait l'affaire quand son successeur Festus serait là. Félix a écouté, avec sa femme, ce que Paul disait au sujet de la foi en Jésus. Mais quand Paul parlait sur la justice, la maîtrise de soi et le jugement à venir, Félix, saisi de crainte, lui a dit : Pour le moment, tu peux t'en aller, quand je trouverai le temps, je te rappellerai. Il espérait aussi recevoir de l'argent de Paul, c'est pourquoi il l'envoyait chercher souvent pour s'entretenir avec lui. Ceci dura 2 ans.
Quand Festus prit la place de Félix comme juge, il monta à Jérusalem. Les chefs religieux lui demandaient la faveur de leur amener Paul pour le jugement. Ils préparaient tout pour le tuer en chemin. Mais Festus leur a répondu que Paul resterait à Césarée.
Les chefs des Juifs sont donc encore descendus à Césarée et ont accusé Paul très fortement, mais ils ne pouvaient pas prouver ce qu'ils disaient. Festus, qui voulait trouver la faveur des Juifs, a demandé à Paul s'il voulait monter à Jérusalem pour y être jugé. Paul a refusé et a demandé d'être jugé à Rome.
Un jour, le roi Agrippa et sa femme Bérénice sont venus à Césarée pour saluer Festus, et Agrippa a exprimé le désir d'écouter Paul. Le jour suivant, le roi et la reine et tous les grands sont entrés dans la salle d'audience, et Paul fut amené devant eux. Agrippa a alors dit à Paul : Il t'est permis de parler pour ta cause. Paul s'est dit heureux de pouvoir présenter sa défense devant quelqu'un qui connaissait toutes les coutumes des Juifs. Il a surtout affirmé que Jésus a été ressuscité d'entre les morts et qu'il lui était apparu et avait transformé toute sa vie. Il a annoncé la repentance et la conversion à Dieu ainsi que les œuvres dignes de la repentance aux Juifs et aux païens. Pour cela, les Juifs avaient tenté de le faire mourir, mais Dieu l'avait protégé. Festus criait alors à haute voix : Tu es fou, Paul, ton intelligence te fait dévier. Mais Paul répliqua : Ce sont des paroles de vérité que j'annonce, et le roi n'ignore rien de cela. Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ? Je sais que tu y crois.
Agrippa répondit à Paul : Encore un peu, et tu vas me persuader le devenir chrétien ! Paul dit alors : Plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m'écoutent aujourd'hui, vous deveniez tels que je suis, moi, à l'exception de ces chaînes. Agrippa dit alors à Festus : Cet homme aurait pu être relâché, s'il n'en avait pas appelé à César.

Image 23: Naufrage en route pour Rome

Image 23: Naufrage en route pour Rome

Actes 27:1-44

Quand il fut décidé que Paul serait envoyé à Rome, ou le remit avec d'autres prisonniers à un chef de l'armée du nom de Julius. Aristarque, un croyant de la Macédoine, accompagna Paul. Le voyage se fit par bateau, et aux ports en route, Julius permit à Paul d'aller visiter ses amis et recevoir leurs soins.
Le voyage sur la mer était lent et pénible à cause des vents violents, et l'hiver approcha, où la navigation devenait dangereuse. Paul avertissait Julius que le voyage allait terminer en catastrophe, mais il se fiait plutôt au capitaine du navire qui voulait continuer. Tout d'un coup, un vent de tempête s'est déchaîné et dura 14 jours. Ils ont jeté la cargaison à la mer et ont abandonné tout espoir d'être sauvés. Ni le soleil ni la lune ne parurent pendant plusieurs jours. Les gens sur le bateau n'avaient pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, debout au milieu des hommes, leur dit : Vous auriez dû m'obéir et ne pas partir, vous auriez évité ce péril et ce dommage. Maintenant je vous exhorte à prendre courage, car aucun de vous ne perdra la vie; seul le navire sera perdu. Mais un ange du Dieu à qui j'appartiens et que j’adore, s'est approché de moi cette nuit et m'a dit : Sois sans crainte Paul, il faut que tu comparaisses devant César, et voici que Dieu t'accorde la grâce de tous ceux qui naviguent avec toi. Paul les exhorta à manger quelque chose, car durant 14 jours ils n'avaient rien mangé. Ils étaient 276 personnes. Peu après, le bateau s'approcha de la terre, ils s’échouèrent sur un banc de sable, et l'arrière du navire se brisa à cause de la violence des vagues. Les soldats avaient l'intention de tuer les prisonniers, mais Julius ne le leur permit pas, car il voulait sauver Paul. Ceux qui savaient nager se jetèrent dans l'eau, et les autres s'accrochaient à des planches ou à des débris du bateau pour arriver à terre. Tous parvinrent à terre sains et saufs, comme l'ange de Dieu l'avait promis à Paul. Quand Dieu nous donne un travail à faire ou qu'il nous envoie quelque part pour témoigner du Seigneur Jésus, il peut nous délivrer de tous les dangers dans lesquels nous pouvons nous trouver.
L'île où ils ont accosté s'appelait Malte, et les païens leur témoignèrent une bienveillance extraordinaire. Ils ont allumé un grand feu, et Paul a ramassé du bois. Alors un serpent l'a mordu et s'est attaché à sa main. Quand les païens on vu cela, ils ont dit : Certainement cet homme est un meurtrier, puisque, à peine sauvé de la mer, la justice de Dieu n'a pas voulu le laisser vivre. Mais Paul secoua le serpent dans le feu et ne ressentit aucun mal. Les gens attendaient à le voir enfler et tomber mort, mais rien ne lui arriva. Ils ont donc changé d'avis et dirent qu'il était un dieu. Le chef de l'île, Publius, avait son père qui avait de la fièvre et la dysenterie. Paul entra chez lui, pria, lui imposa les mains et le guérit. Après cela, les autres malades de l'île sont venus et furent guéris.
Les habitants leur firent de grands honneurs, et à leur départ, après 3 mois, ils leur fournirent tout ce dont ils avaient besoin.

Image 24: Paul prisonnier à Rome

Image 24: Paul prisonnier à Rome

Actes 28:16-31; Romains 8:38

En arrivant en Italie, Paul reçut la permission d'aller saluer les frères chrétiens qui l'ont prié de rester sept jours avec eux. Puis ils sont arrivés à Rome, et les frères de cette ville sont allés à la rencontre de Paul. Quand il les a vus, Paul rendit grâce à Dieu et reprit courage. A leur arrivée à Rome, les prisonniers furent livrés au commandant, mais on permit à Paul de rester à part avec un soldat qui le gardait. Au bout de 3 jours, Paul a convoqué les notables des Juifs et leur adressa la parole : Je suis ici prisonnier, car les Juifs ont voulu me tuer et j'ai été forcé d'en appeler à César. Mais je n'ai pas l'intention d'accuser ma nation. J'ai demandé à vous voir et vous parler, car c'est à cause de l'espérance d'Israël que je porte cette chaîne. Paul leur a rendu témoignage du royaume de Dieu et cherchait par la loi de Moïse et par les prophètes à les persuader en ce qui concerne Jésus, et cela depuis le matin jusqu'au soir. Les uns furent persuadés par ce qu'il disait, et les autres restèrent incrédules. Paul ajouta encore : Le cœur de ce peuple est devenu insensible. Sachez donc que le salut de Dieu a été envoyé aux païens; eux, ils l'écouteront. Paul est demeuré deux années entières au domicile qu'il avait loué. Il recevait tous ceux qui venaient le voir. Il prêchait le royaume de Dieu et enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ, en toute assurance et sans empêchement.
Finalement, Paul a été tué à Rome. Mais de sa prison, il a écrit des lettres aux églises qui existaient déjà. Ces lettres, nous les avons dans la Bible. Vous qui écoutez, lisez les lettres de Paul et toute la Bible. Vous trouverez le chemin de la vie éternelle. A une église, Paul a écrit : Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni le présent, ni l'avenir, ni les puissances, ni les êtres d'en haut, ni ceux d'en bas, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu en Christ Jésus, notre Seigneur. Nous devons accepter le Seigneur Jésus comme Sauveur, l'aimer et le servir avec la puissance du Saint-Esprit qu'il nous donne lorsque nous lui ouvrons notre cœur et que nous croyons en lui. Alors, nous pouvons être certains que tout ce qui nous arrive est pour notre bien et nous serons toujours en communion avec Dieu, pour l'éternité.

Informations reliées